Modification n°4 du PLU, enquête publique

Une enquête publique est ouverte pour une quatrième modification du PLU de Saint Ismier, jusqu’au 13 septembre 2019. Cette nouvelle modification consiste en des corrections, précisions ou reformulations du document graphique et du règlement écrit ; la liste est disponible dans un « Rapport justificatif de la modification« .

Les lignes qui suivent rapportent des extraits de ce rapport qui paraissent les plus importants pour le périmètre d’action de l’association. Ainsi nous signalons en particulier :

→ La modification du périmètre d’une réserve pour un cheminement piéton entre le chemin du Crêt des Vignes et le chemin de Labis ; la réserve initiale était trop large, l’emprise est redessinée (Modification n°2b p.15)

Modification PLU n°4 emprise initiale Labis  Modification PLU n°4 emprise modifiée Labis.jpg

Tracé voté à gauche, tracé corrigé à droite

→ La correction du document graphique pour les zones UH (hameaux) pour lesquelles est constituée une zone dite tampon où la hauteur des nouvelles constructions est limitée à 6m.  Le dessin de cette zone de 30m de profondeur (voir le règlement écrit) était erroné dans le document graphique. Il est corrigé et accompagné d’une légende plus claire (Modification n°4 p.17).
Nouveau schéma graphique :

Modification PLU n°4 zone tampon UH

Nouvelle légende : « Secteur avec limitation de la hauteur des constructions à 6 mètres (périmètre de 30mètres autour des zones UH) »

Une redéfinition :

« Annexe» à une construction devient : « toute construction dissociée et/ou accolée au corps principal d’une construction constituant un complément fonctionnel à celui-ci et ne pouvant être à usage d’habitation. Sont considérées comme annexes : abri voiture, pool house, abri de jardin, appentis, garages. » (Modification n°6 p.27)

Des précisions sur le coefficient d’emprise au sol (CES) …

« les surfaces des piscines sont intégrées dans le calcul de l’emprise au sol » (Modification n°7 p. 28).

« Le coefficient d’emprise au sol s’applique à l’ensemble des constructions situées sur le tènement support de la construction (annexes et piscines comprises).  Il comprend la projection de la construction au sol, débord de toitures compris au-delà de 0.70cm. » (Modification n°7 p. 28).

… et une reformulation pour la construction dans les zones UC (Modification n°7 pp.29-30).

1. Pour les constructions nouvelles ou achevées après le 10/11/2017 :

a) Lorsque la construction est pour partie supérieure à 6 mètres le CES est de 0.15;
b) Lorsque la construction est en tout point inférieure à 6 mètres le CES est porté à 0.18 ;
c) Lorsque la construction est en tout point inférieure à 5 mètres le CES de 0,30.

2. Pour les constructions existantes avant le 10/11/2017 :

a) Au-delà du plafond du CES, pour les constructions à usage d’habitation, une extension de 50m² de surface de plancher maximum est autorisée, en une ou plusieurs tranches ;
L’extension ne pourra pas excéder, soit :
la hauteur de la construction existante, pour des motifs architecturaux ;
la hauteur prévue par l’article UC10-2.
Pour les annexes, garages, piscines et abris, en sus de l’extension, une surface de 60m² d’emprise au sol maximum est autorisée, en une ou plusieurs tranches.

Ces extraits ne dispensent pas d’une lecture précise du document qui détaille les modifications, ils permettent d’en percevoir la portée et peut-être d’importance pour préciser des projets éventuels.

Prochaines permanences du
commissaire-enquêteur :
lundi 2 septembre de 9h30 à 12h ;
vendredi 13 septembre de 9h30 à 12h
en mairie.

Publié dans actualité, loi ALUR, PLU, urbanisme | Tagué , , | Laisser un commentaire

Réservoir du Manival, l’horizon du renouvellement recule

160124 réservoir du Manival 1Le réservoir du Manival est sérieusement dégradé et peine à satisfaire les besoins en eau potable aussi la municipalité avait-elle décidé en 2016 [relire] d’engager les études nécessaires à son remplacement par un réservoir 100% gravitaire assurant l’alimentation en eau avec le débit nécessaire (notamment pour la sécurité incendie).

La prise de compétence « eau et assainissement » par la Communauté de communes Le Grésivaudan (CCLG) en 2018 a fait passer ce projet sous sa responsabilité. Ainsi le cas du renouvellement de ce réservoir est-il devenu un dossier parmi bien d’autres dont la CCLG a hérité (63 réservoirs dont 14 pour l’ancien SIED auquel appartenait la commune).

Une bonne part du réseau d’eau potable du Grésivaudan est dans un état problématique. Schéma réservoir ManivalUn schéma directeur de sa mise à niveau est en projet, il fixe des priorités pour les quinze prochaines années en trois lots (3×5). La vétusté du réservoir du Manival (700m3) est reconnue et son nécessaire renouvellement est inclus dans le schéma. Ce réservoir est en amont des deux réservoirs de Baratière et de ceux de Pré L’Achard et Les Communaux avec lesquels il est lié [schéma ci-contre]. Il fournit une eau de bonne qualité, issue de La Dhuy, pour les communes de Saint-Nazaire les Eymes, Saint-Ismier, Montbonnot, Biviers et, partiellement (4%), Bernin. Trois scénarios sont envisagés le remplacer et le déplacer plus en amont :

(1) création d’un réservoir 1500m3 avec la suppression des réservoirs Manival, Pré Lachard et Les Communaux
(2) création d’un réservoir de 700m3 en complément des réserves existantes
(3) renouvellement ou réhabilitation du réservoir actuel à 500m3, et ajout d’un réservoir de 200m3 aux Communaux.

Parce qu’une bonne part des infrastructures est dans un état qui requiert une intervention urgente, les travaux concernant le réservoir du Manival sont placés en seconde priorité (sur 3), ce qui permet de les espérer au mieux d’ici 5 ans (10 au plus).

Source de la Dhuy

L’alimentation en eau des communes de la rive droite de l’Isère à l’amont de Grenoble
(Source Syndicat intercommunal des eaux de la Dhuy)

 

Publié dans actualité, vie du quartier, vie pratique | Tagué , | Laisser un commentaire

VauM au forum des associations 2019

L’association Vivre au Manival (VauM) sera présente au Forum des Associations à l’Agora.

Points d’apport volontaire des déchets (PAV), (haut) débit Internet, urbanisme, réservoir du Manival, vie du quartier… sur ces sujets et d’autres qui vous intéressent, l’association souhaite connaître vos suggestions et remarques.

Vous voulez prendre contact, en savoir plus sur l’association, parler du quartier, ou simplement prendre un café… nous vous attendons !
Forum des associations

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Cross du Manival, édition 2019

Cross du Manival 2019

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Fêtes des voisins ! Faites des amis !

pluieMise à jour, 23 mai 2019 :  En raison de conditions météo trop défavorables (risque de pluie élevé, hauteur cumulée 6mm, rafraichissement) le pique-nique est annulé.


Une fois encore, la fête des voisins sera l’occasion pour les habitants du quartier du Manival de se retrouver dans une ambiance festive et conviviale avec la participation joyeuse des « fanfarons ».

Samedi 25 mai 2019 à midi
sur la plate-forme du Gué de Bouffière

Faites la fête en musique
avec Fanfar’naque
la fanfare des étudiants de Grenoble-INP

Accueil par la fanfare.
Apéritif-barbecue offert par l’association.
chacun apportera un plat à partager (entrée ou plat principal ou fromage ou dessert et pain et boisson). Selon les besoins et la météo, penser à apporter chaises et parasols (des tables et des bancs seront à disposition).

Si, malheureusement, la pluie était au rendez-vous le pique-nique serait annulé
Annonce sur ce site dans la journée du 23 mai.

Pour faciliter la préparation, notamment les achats pour l’apéritif-barbecue, il serait apprécié que votre participation soit confirmée en renseignant le formulaire ci-dessous :

[formulaire fermé]

Publié dans événements VauM, vie du quartier | Laisser un commentaire

Les tas d’arbres du Manival

Mise à jour, 8 mai 2019 : Les tas de pins on disparu des abords des chemins et des rives le long du torrent du Manival. Réduits en copeaux, ils attendent leur exploitation comme combustible de chaudières industrielles.


Le bouleversement des chemins sur les rives du Manival émeut et inquiète. Il est dû à deux grands chantiers, d’une part celui de la sécurisation du torrent [lire] et d’autre part celui de la sécurité incendie [lire]. Le premier de ces chantiers est terminé, le second est en passe de l’être. Il reste d’impressionnants tas d’arbres produits de l’éradication des pins sylvestres.

Ces tas vont-ils rester ? quand seront-ils enlevés ?

Toutes les coupes observées dans la forêt du Manival sont réalisées sous l’autorité de l’ONF dans le cadre de sa mission de gestion de la forêt publique. À la suite du premier chantier, environ 500 tonnes de pins ont été transformés en plaquettes utilisées par la Compagnie général de chauffage de Grenoble [en savoir plus]. Les coupes du second chantier auront la même destination après que le bois aura suffisamment séché, d’ici la fin 2019.

Pour le reste, la nature reprendra ses droits sous la surveillance de l’ONF qui supprimera systématiquement les repousses de pins, et plus largement assurera le débroussaillage saisonnier.

Publié dans actualité, vie du quartier | Tagué , | Laisser un commentaire

Débroussaillement, un sujet de saison

L’obligation de débroussaillement revient chaque année pour les habitants immédiatement au contact des zones naturelles. Pour aider à satisfaire cette obligation l’Entente Valabre (établissement public Feux de forêt et sécurité civile) a réalisé le document vidéo ci-dessus et publié un guide de travaux à réaliser. En voici le sommaire (cliquer sur un titre pour être dirigé vers le site) :

Retrouver [ici] les textes et documents utiles mis à disposition sur le site de la municipalité, et retrouver [] le fil des billets de l’association sur ce sujet.

Publié dans vie pratique | Tagué | Laisser un commentaire