Collecte des déchets

La mise en place des points d’apport des déchets (baptisé à tort PAV pour Point d’Apport Volontaire) est du ressort de la Communauté de Commune Le Grésivaudan (CCLG).


De nombreuses oppositions à la solution retenue par la précédente assemblée de la CCLG ont conduit à une inflexion de la politique de la CCLG pour la nouvelle mandature. Le Maire de Saint Ismier qui est aussi président de la CCLG, s’est engagé à trouver une alternative à l’utilisation des containers type berlingots initialement choisi, et prône l’utilisation de containers enterrés.


Par ailleurs, la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) majorée (punitive) pour les habitants qui conserveraient le ramassage en porte à porte des ordures ménagères, votée lors de la précédente mandature de la CCLG, doit être abrogée.
Plusieurs communes de la CCLG se sont ralliées à cette démarche, et soutiennent aujourd’hui les mêmes options que la commune de Saint Ismier.


L’association qui est favorable au tri des déchets, reste vigilante pour que les containers de type berlingots ne soient pas déployés sur son périmètre, que les containers soient enfouis lorsqu’ils sont nécessaires, que le ramassage des déchets ménagers reste en porte à porte lorsque les voiries ne permettent pas de mettre en place des containers, et que la TOEM majorée soit complètement abandonnée.