La THD pour un confinement supportable

IMG_4363-(2)Mise à jour, 8 avril 2020 : Le chantier de déploiement du THD a repris. Il a été observé à cette occasion l’apparition de boîtiers sur des poteaux laissant espérer un déploiement aérien prochain. Il n’en est rien, il faudra attendre (au plus jusque fin 2022). On pouvait imaginer une intervention sur l’ADSL, ce n’est pas non plus le cas. Le Département a répondu à nos interrogations en rappelant que « le réseau ADSL appartient à l’opérateur historique Orange et que de ce fait, la modernisation de ce réseau dépend de ce seul opérateur. De plus, le département ne dispose d’aucune  compétence en ce qui concerne le réseau cuivre« . Nous attendons les réponses du Préfet et d’Orange interrogés directement pour obtenir une action à la hauteur des besoins liés au confinement.


Le titre de ce billet est un peu exagéré, pourtant… la qualité et le niveau du débit internet est l’un des éléments-clés d’un confinement supportable en permettant le maintien de l’activité (télétravail), de l’éducation à tous les niveaux (télé-enseignement), de la sauvegarde de la santé de tous (télémédecine) mais aussi du lien familial et des loisirs (jeux, télévision, musique, vidéo-communication, réseaux sociaux). En fait, notre vie vient de basculer dans un monde dont la viabilité dépend du numérique. Cette viabilité n’est pas assurée dans le quartier, aussi sommes-nous revenus vers les services du département (20 mars 2020) :

« La situation est critique. Alors que nous sommes confinés, l’essentiel de nos vies dépend de la qualité et de l’efficacité du service internet : télétravail, télé-enseignement, télémédecine. La disponibilité de ce dernier service est vitale.
Je vous demande d’intervenir pour que soit dans l’urgence apportée une réponse par une intervention sur le réseau ADSL qui est le seul réseau dont nous bénéficions à la suite des défaillances d’Isère Fibre. Nous devons dès que possible disposer d’un débit d’au moins 8Mo afin de disposer des flux vidéo et transmission de fichiers importants, requis pour le télétravail, dans des conditions acceptables d’activité.
Des solutions techniques existent (répétiteurs/amplificateurs), leur mise en œuvre peut être rapide. Il y a certes des coûts, mais dans la situation d’urgence où nous sommes il faut apporter une réponse rapide et efficace, « quoi qu’il en coûte ». »

Cliquer sur l’image pour accéder à une évaluation de votre débit

Interrogés au téléphone, dans l’attente d’une réponse écrite, les services ne laissent pas d’espoir quant à une intervention direct du département pour une intervention sur le réseau ADSL dont Orange est propriétaire. Aussi nous nous tournons maintenant, et dans l’urgence, vers le Préfet de l’Isère et vers Orange. Nous mesurons les limites de notre action, mais nous ne sous-estimons pas l’effet que peut avoir la persévérance. Ce billet témoigne de ce que nous ne nous résolvons pas au seul constat d’impuissance, il faut que les choses avancent, donc…

[à suivre]

Cet article, publié dans actualité, vie pratique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.