Réservoir du Manival, l’horizon du renouvellement recule

160124 réservoir du Manival 1Le réservoir du Manival est sérieusement dégradé et peine à satisfaire les besoins en eau potable aussi la municipalité avait-elle décidé en 2016 [relire] d’engager les études nécessaires à son remplacement par un réservoir 100% gravitaire assurant l’alimentation en eau avec le débit nécessaire (notamment pour la sécurité incendie).

La prise de compétence « eau et assainissement » par la Communauté de communes Le Grésivaudan (CCLG) en 2018 a fait passer ce projet sous sa responsabilité. Ainsi le cas du renouvellement de ce réservoir est-il devenu un dossier parmi bien d’autres dont la CCLG a hérité (63 réservoirs dont 14 pour l’ancien SIED auquel appartenait la commune).

Une bonne part du réseau d’eau potable du Grésivaudan est dans un état problématique. Schéma réservoir ManivalUn schéma directeur de sa mise à niveau est en projet, il fixe des priorités pour les quinze prochaines années en trois lots (3×5). La vétusté du réservoir du Manival (700m3) est reconnue et son nécessaire renouvellement est inclus dans le schéma. Ce réservoir est en amont des deux réservoirs de Baratière et de ceux de Pré L’Achard et Les Communaux avec lesquels il est lié [schéma ci-contre]. Il fournit une eau de bonne qualité, issue de La Dhuy, pour les communes de Saint-Nazaire les Eymes, Saint-Ismier, Montbonnot, Biviers et, partiellement (4%), Bernin. Trois scénarios sont envisagés le remplacer et le déplacer plus en amont :

(1) création d’un réservoir 1500m3 avec la suppression des réservoirs Manival, Pré Lachard et Les Communaux
(2) création d’un réservoir de 700m3 en complément des réserves existantes
(3) renouvellement ou réhabilitation du réservoir actuel à 500m3, et ajout d’un réservoir de 200m3 aux Communaux.

Parce qu’une bonne part des infrastructures est dans un état qui requiert une intervention urgente, les travaux concernant le réservoir du Manival sont placés en seconde priorité (sur 3), ce qui permet de les espérer au mieux d’ici 5 ans (10 au plus).

Source de la Dhuy

L’alimentation en eau des communes de la rive droite de l’Isère à l’amont de Grenoble
(Source Syndicat intercommunal des eaux de la Dhuy)

 

Cet article, publié dans actualité, vie du quartier, vie pratique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.