Les tas d’arbres du Manival

Le bouleversement des chemins sur les rives du Manival émeut et inquiète. Il est dû à deux grands chantiers, d’une part celui de la sécurisation du torrent [lire] et d’autre part celui de la sécurité incendie [lire]. Le premier de ces chantiers est terminé, le second est en passe de l’être. Il reste d’impressionnants tas d’arbres produits de l’éradication des pins sylvestres.

Ces tas vont-ils rester ? quand seront-ils enlevés ?

Toutes les coupes observées dans la forêt du Manival sont réalisées sous l’autorité de l’ONF dans le cadre de sa mission de gestion de la forêt publique. À la suite du premier chantier, environ 500 tonnes de pins ont été transformés en plaquettes utilisées par la Compagnie général de chauffage de Grenoble [en savoir plus]. Les coupes du second chantier auront la même destination après que le bois aura suffisamment séché, d’ici la fin 2019.

Pour le reste, la nature reprendra ses droits sous la surveillance de l’ONF qui supprimera systématiquement les repousses de pins, et plus largement assurera le débroussaillage saisonnier.

Cet article, publié dans actualité, vie du quartier, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.