Échos du conseil Manival/Pratel

Le 28 février une large assemblée s’est réunie à l’école du Clos Marchand pour rencontrer le maire de Saint-Ismier et les conseillers : première édition d’un Conseil de quartier, exercice de communication directe entre la municipalité et les habitants (dans ce cas, les secteurs Pratel et Manival) pour présenter les grandes orientations du budget de la commune en amont du Débat d’Orientation Budgétaire et du vote du budget proprement dit. Un compte-rendu rédigé par la municipalité sera prochainement disponible [ici]. En attendant ce court billet résume les principaux points concernant directement le périmètre d’action de l’Association Vivre au Manival.

Une modification du PLU est en chantier avec pour priorité : l’aménagement de la D1090 pour atténuer l’effet canyon que pourrait avoir la traversée du village au fil des projets immobiliers, l’intégration urbaine de la zone ISIPARC, l’évolution de la zone économique de Baratière vers une urbanisation intégrant des habitations et équipements ; un projet de Résidence Senior est évoqué. Il n’échappe pas au public que la modification du PLU peut aussi être l’occasion de traiter le problème de la disparition du COS imposé par la loi ALUR, la question de l’introduction du CES est posée. Cette possibilité est considérée mais il n’y a pas d’engagement à ce moment de la réflexion. Nous pensons que la décision qui sera prise est importante car elle peut permettre une densification moins agressive et la préservation du cadre de vie d’une grande partie du village.

Un autre sujet abordé est celui des points d’apport volontaire (PAV). La municipalité a une position pragmatique qui prend en compte la typologie des quartiers (foncier disponible, nature des voiries). Une solution mixte est défendue auprès de la Communauté de commune, consistant à maintenir un ramassage individuel dans les zones dans lesquelles l’installation des PAV et les manœuvres d’un six roues seraient problématiques.

Enfin, la municipalité travail sur un plan pluriannuel pour l’enfouissement des réseaux (probablement avec la perspective de l’installation du haut débit internet en profitant de l’ouverture des voiries), et l’amélioration des performances économiques et fonctionnelles de l’éclairage public (notamment dans le bas du quartier et le long de la D1090 entre La Poulatière et le rond point).

N.B.

Cet article, publié dans vie du quartier, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.