Manival, le mauvais torrent (2) un film IRMa

Introduction IRMa :

« Une trombe d’eau tombant dans la région du Manival et induisant une crue exceptionnelle pourrait causer un véritable désastre pour une zone de 1500 ha de terrain des plus riches et des plus peuplés de la vallée du Grésivaudan ». C’est ainsi que l’inspecteur des forêts Charlery, chef du service de reboisement de l’Isère, décrit en 1882, le risque que représente le torrent du Manival.

Objet de toutes les préoccupations au cours du 19è siècle de la part des communes de Saint-Ismier, Saint-Nazaire-les-Eymes et Bernin, redouté en raison de ses multiples débordements sur son cône, le Manival a depuis subi la loi des hommes. Celle de la correction torrentielle, de la lutte contre l’érosion, de la Restauration des Terrains en Montagne. Et cela fait maintenant près d’un siècle que le Manival n’a plus causé de dégâts aux habitations et aux champs de la vallée. Aujourd’hui, il ne fait plus peur. Il fait partie du décor. Pourtant le Manival est toujours actif. Moins mauvais peut-être, mais vivant, bien vivant. C’est pour apprendre à mieux le connaître que l’Institut des Risques Majeurs propose ce voyage au cœur d’un torrent pas comme les autres et si commun pourtant, un voyage au cœur, du Mauvais Torrent.

Courant juillet  l’IRMa a installé,sur le sentier en rive droite du torrent, des panneaux d’information sur le torrent du Manival. Un balisage sur les poteaux du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) est par ailleurs en cours.

Cet article, publié dans Le Manival, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.