PLU et quartier du Manival, un état de la réflexion

PLU-Manival-light.jpgLe 18 avril 2011 s’est tenue en mairie de Saint Ismier une réunion de quartier sur la révision du Plan local d’urbanisme (PLU). La réunion a été introduite par quelques éléments sur l’avancement actuel de la révision du PLU. La densification de l’habitat de la commune, pour répondre aux exigences de la loi SRU, est le point focal de cette révision avec un potentiel de 34 ha en zone U (constructible) et une réserve foncière actuellement non constructible de 33,6 ha. La commune est composée de quartiers ou zones dont les densités sont très variées, des espaces agricoles aux abords de la D1090, des hameaux, des zones d’habitats plus dispersés. La révision du PLU doit prendre en compte cette variété, des contraintes légales que sont le SCOT [*], le PLH [*], le PDU [*] et la loi SRU [*] ainsi que des contraintes liées aux risque naturel : chutes de blocs, inondations dans la plaine ou sur le parcours du torrent du Manival, voire risques d’incendie aux frontières des espaces naturels. Une situation complexe que l’on retrouve dans toutes ses déclinaisons dans le quartier du Manival qui comprend des zones agricoles au nord et des zones à habitat de plus en plus dense au fur et à mesure que l’on se rapproche de la D1090 au sud du quartier.

La diversité de l’habitat du quartier du Manival se traduit dans l’actuel PLU par des zones de caractéristiques différentes : A (zone naturelle et terres agricoles), UBa (habitat individuel), UBb (habitat individuel acceptant une densité plus forte), AU2 et AU3 (en attente d’ouverture de l’urbanisation), UC (secteur d’équipement), UAa et UAb (parties agglomérées de la commune), UI (zone réservée à l’activité économique et artisanale). Les zones A, agricoles ou naturelles, se trouvent pour l’essentiel au nord du quartier et à l’est du torrent du Manival. La zone UI est à Baratière. La plus grande surface du quartier est en zone UBa qui apparait en jaune clair sur le plan ci-contre.

Les échanges lors de la réunion rendent compte de la volonté des habitants de préserver la qualité de vie dans le quartier en prenant en compte ses caractéristiques.

– Sur la partie basse, principalement au voisinage de la D1090, le développement ne doit pas conduire à la concentration de l’habitat mais à préserver une densité villageoise avec des services, une circulation piétonnière et cycliste, une protection contre la nuisance de la circulation automobile (notamment sur la partie de route entre le rond-point et l’entrée dans la partie agglomérée du village). Sur la partie la plus à l’est, on peut penser à une cohérence d’aménagement avec Saint Nazaire les Eymes.

– Lorsque l’on s’écarte de la D1090, l’habitat essentiellement classé en zone UBa présente des caractéristiques qui évoluent en montant vers le haut du Manival. On passe d’une zone résidentielle à un habitat plus diffus qui prend en compte le caractère naturel et rural dans la partie haute. Lieu de promenade des Ismérusiens et des grenoblois, à partir duquel on entre dans l’espace exceptionnel du cône du Manival, au pied du bec Charvet, la zone du haut du quartier du Manival devrait être soumise à des règles d’urbanisme permettant une densification mesurée. Le maintien du CES (coefficient d’emprise au sol) de 10% serait pour cela une solution optimale sous les contraintes réglementaires actuelles.

– Pour ce qui concerne les zones agricoles et naturelles, la municipalité indique que leur statut ne serait pas modifié dans le nouveau PLU.

Les enjeux de la révision du PLU pour le quartier du Manival est donc d’une part d’empêcher le glissement de la densification vers la concentration dans les parties agglomérées et le long de la D1090, et d’autre part de contrôler l’évolution de la zone UBa pour conserver la transition vers la partie naturelle en conservant un habitat plus diffus au contact du parc de la Chartreuse et du territoire du cône du Manival. Pour cela les instruments sont le zonage et, au sein des zones, le COS (coefficient d’occupation des sols) et le CES et les paramètres de constructions (hauteur, écartement, etc.).

Documents utiles : Règlement du PLU de Saint Ismier, révision 2009 (976Ko [ici], carte de zonage de Saint Ismier (4,89 Mo [])

Cet article, publié dans urbanisme, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s