PLU de Saint Ismier, quelques notes après un premier bilan

Le 16 septembre 2010, la mairie de Saint Ismier, dans le cadre de la concertation sur la révision du PLU, a organisé une réunion d’information et de rencontre, notamment consacrée au bilan des ateliers de la fin du printemps. Après une brève introduction de Mme Ferradou, Maire de Saint Ismier, sur les enjeux d’un PLU et les raisons de sa révision (demande des habitants, engagement national pour le logement, lois sur l’environnement, développement durable, engagement politique de la majorité), les conseils de la mairie on présenté le cadre du réflexions sur l’urbanisme de Saint Ismier et les leçons qu’ils tirent des quelques réflexion partagées lors des ateliers. On peut trouver la version initiale de ces comptes-rendus sur le site de la municipalité et quelques notes sur le site de Vivre au Manival ; les diapositives supports de la réunion de bilan devraient être disponible sur le site de la mairie dans un proche avenir. (cf  ces documents et aussi ce billet).

A la suite de ces présentations assez longues et détaillées, s’est engagée une discussion avec le public à laquelle ont participé quelques membres de l’association Vivre au Manival. Les paragraphes qui suivent résument quelques points que nous retenons, en relation notamment avec les préoccupations particulières du quartier du Manival.

  • A la question sur l’urgence de réviser le PLU alors que le SCoT et le PLH ne sont pas bouclés la réponse est que les principes du SCoT, avec lequel le PLU doit être compatible, seraient connus fin 2010, et que la commune est en relation constante avec les groupes de travail du SCoT et du PLH. Nous remarquons que cette voie d’information est peu accessible aux citoyens qui ne peuvent donc en utiliser les éléments pour leur propre réflexion et contribution à la préparation du PLU.
  • Une question posée par des habitants du lieu dit « Les Pouilleux » (en haut du village) est l’occasion d’apprendre que le préfet a demandé la modification du PPRN. Cette révision semble être en instance et avancer lentement (au moment où ce billet est posté, on apprend la tenue d’une réunion d’information en mairie le 18 octobre) — c’est un point important puisque le PPR est en amont du PLU.
  • Une question est posée sur les moyens et outils pour préserver le caractère des quartiers, en particulier le Manival (en donnant l’exemple de projets de construction qui surgissent au détriment du caractère particulier de ce quartier). Une réponse assez générale est apportée disant la possibilité d’inclure dans le PLU une « orientation d’aménagement » pour des quartiers (plan de composition, espaces non construits, etc.) qui se superpose aux règles. Par ailleurs des outils de gestion de la densité peuvent être inclus dans le PLU (règles de prospect, recul des constructions, droit à construire, etc). Madame Parade conseillère municipale (chargée de l’aménagement, de l’urbanisme et du patrimoine) indique que des réunions de quartier peuvent être organisées. L’association demandera qu’une telle réunion soit organisée début 2011.
  • Des participants demandent une communication plus transparente et plus directe (sur les transports, sur les commerces, sur les aménagements). Dans cet esprit il est suggéré de relancer la commission extra-municipale d’urbanisme qui est un outil d’ouverture. Cette suggestion ne sera semble-t-il pas retenue.

 La révision du PLU, un dossier que nous suivons très activement

Depuis sa création l’association Vivre au Manival a participé à toutes les enquêtes publiques relatives à l’urbanisme (cela a conduit à des corrections et des ajouts repris par le(s) commissaire(s) et la municipalité). Attentive aux évolutions réglementaires et à une solidarité à laquelle elle s’associe, l’association est préoccupée par l’avenir du quartier dans le cadre du nouveau PLU. Les nécessaires évolutions doivent prendre en compte la préservation d’un cadre de vie et d’un espace naturel aux confins du parc de la Chartreuse qui sont l’une des raisons d’habiter dans le quartier du Manival.

Lorsque l’enquête publique de la révision du PLU sera ouverte, l’association Vivre au Manival y participera  très activement.

Nicolas Balacheff, pour le CA de Vivre au Manival

Cet article, publié dans urbanisme, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.