Echo des premières consultations PLU de Saint Ismier

Au cours du mois de mai, la municipalité de Saint Ismier a organisé trois ateliers de réflexion sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU) auxquels étaient invités les habitants. L’association Vivre au Manival a participé à ces réunions dont les thèmes étaient (1) Préserver et valoriser le cadre de vie, (2) habiter et trouver un équilibre à Saint Ismier, (3) vivre et se déplacer. Chaque réunion était animée par une équipe de professionnels de la communication et de l’urbanisme, et introduite par Mme Parade, conseillère municipale. Le public, pas très nombreux (avec une majorité de séniors et quelques élus), apportait son point de vue après une courte introduction des experts. Voici ce que nous en retenons…

A l’occasion de chaque atelier, est posée la question de savoir ce qui rend nécessaire la révision du PLU, alors que le PLU actuel de Saint Ismier a moins de cinq ans (l’espérance de vie d’un tel document est de 10 à 15 ans) et que le SCOT et le PLH sont en chantier. Ces derniers ne seront disponibles qu’en 2012 et représentent une contrainte sur les PLU des communes de leurs périmètres (il en va de même de la Directive territoriale des Alpes du Nord et du PDU). Les ateliers n’ayant pas de vocation politique, les réponses ont été limitées à remarquer que le PLU en cours a des faiblesses (attestées par 3 modifications, le document d’analyse critique pourrait être disponible selon Mme Parade) et à assurer que les bureaux d’étude en charge du projet sont en relation avec ceux responsables du SCOT et du PLH.

Atelier « Préserver et valoriser le cadre de vie »

Un fort attachement à la qualité de vie à Saint Ismier est affirmé, avec le souhait d’une réflexion globale (plan de masse) intégrant les modifications des infrastructures routières, la répartition des services publics et des commerces, et le développement d’espaces verts alors que l’on voit croitre la densité des habitations et pousser des immeubles. Saint Ismier n’est probablement plus le village rural qu’il fut, mais il ne peut devenir une ville. La densification doit être raisonnée pour satisfaire à la fois la loi SRU et le cadre de vie des habitants de l’ensemble de la commune ; Saint Ismier doit se garder d’une fracture entre le haut et le bas. Les exploitations agricoles sont nombreuses, le parc de la Chartreuse entre dans le périmètre de la commune, c’est là une richesse que le PLU doit préserver en permettant la gestion durable des terres cultivées et des coulées vertes, notamment celle de la rive gauche du torrent du Manival (incluant la zone de Baratière).

Atelier « Habiter et trouver un équilibre à Saint Ismier »

Comment conserver le caractère particulier de Saint Ismier et cependant satisfaire les contraintes imposées par la loi, le développement de la vallée et la place d’un chef lieu de canton. Les avis partagés lors de cet atelier rejoignent ceux du précédent. Nombreux sont ceux qui affirment que le PLU doit permettre une plus large possibilité d’accession au logement à Saint Ismier, mais dans le cadre d’un projet cohérent qui ne fragmente pas la commune, qui préserve la place de la nature dans notre environnement. Le logement social est une préoccupation partagée, notamment en pensant à la venue de jeunes habitants (parfois des enfants qui ont grandi dans la commune) et au logement de personnes âgées qui doivent trouver un environnement plus adapté à la fois à leur condition de vie et à l’évolution de leurs revenus. Mixité, solidarité intergénérationnelle, réponse aux besoins spécifiques des personnes âgées, toutes ces interrogations sont largement évoquées, il est souhaité que le PLU fournisse un cadre clair par les règles qu’il énoncera et la vision qu’il reflétera.

Atelier « vivre et se déplacer »

L’évolution des services et des commerces de Saint Ismier mérite de repenser leur répartition et accessibilité. Si le centre historique parait assez bien adapté, les autres quartiers sont moins bien desservis, on peut souhaiter en particulier une reconfiguration de la zone de commerce autour de la D1090. Pour ce qui concerne les loisirs, les remarques concernent surtout les équipements pour les enfants ; des efforts doivent être faits pour répondre aux besoins des jeunes couples (crèche, activité jeune enfance, etc.). Ainsi, est relevée l’absence de parc pour les enfants (à l’image, par exemple, des « Ecoutouts » à Saint Nazaire) et l’accès peu facile (et nécessairement en voiture) du « Bois Français ». Sur ce dernier point, et plus généralement, le PLU doit être une occasion d’améliorer la situation des transports et du réseau de voirie de la commune. Intramuros, le développement des circulations piétonnières et cyclables (y compris les chemins vicinaux trop souvent abandonnés) est souhaité, ainsi que de reconsidérer la zone 30 (ses limites, choix des ralentisseurs). Au-delà, le vœu est d’améliorer l’accès aux autres communes et à Grenoble, par exemple en créant une véritable desserte des relais de tram des Sablons et tram/train de Gières (ce qui implique une action intercommunale).


Ce que nous en pensons dans le contexte du Quartier du Manival

Le PLU permet la densification de l’habitat (diminution de surface des parcelles, construction d’immeubles). La rédaction de 2005 préserve le caractère naturel et le charme du quartier du Manival. Par contre, il suffirait dans le futur PLU de modifier le COS, le CES, les alignements et la distance entre maisons et limites séparatives pour que puisse être perdu à terme la tranquillité et la qualité de vie du quartier du Manival.

En ce qui concerne les coulées vertes, elles sont le credo de l’actuel PADD (Projet d’Aménagement et de développement Durable) il n’y a aucune raison de modifier le PLU à ce sujet. Le risque serait qu’elles soient diminuées, seules les zones cultivées étant protégées à terme. Sur ces points il est important que l’association soit vigilante sur les éventuelles modifications à venir.

Nicolas Balacheff, Jean Bichard et Robert Allemand pour le CA de Vivre au Manival

Cet article, publié dans urbanisme, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.